Le forum de la moto ancienne (et du 50!)


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yamaha TY50 de 1975, restauration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32, 33  Suivant
AuteurMessage
MAK
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 520
Age : 57
Ville/Département : 89
ma moto: : Hyosung Karion
ETZ 125
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Ven 6 Mar 2015 - 7:00

nahakapuk a écrit:
Le carrossier chez qui j'avais été pour faire repeindre mes pièces de TY m'a conseillé "la choucroute" plutot que la soudure : la tole est trop fine slon lui, ca va re rouiller de l'interieur. Koi

Bonjour,

La choucroute c'est bien, à deux conditions  :

- métal parfaitement dérouillé et passivé, sinon ça ne tient pas.

- Utiliser seulement en finition sur les pièces de structure , mais pas en remplacement d'une pièce métallique de renfort, sinon même punition : manque d'adhérence à cause de la flexion/torsion.

J'ai eu la même 4L il y a très longtemps, je la regrette aujourd'hui, surtout à cause du fait que depuis beaucoup d'eau a coulé sous les ponts... Sad Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scorpion
Expert
Expert


Masculin Nombre de messages : 900
Age : 35
Ville/Département : Aix En Provence
ma moto: : Alcyon 175 anne 1931
Date d'inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Ven 6 Mar 2015 - 8:23

alabo a écrit:
si c'est un véhicule que tu compte garder , fais y une réparation dans les règles de l'art

je suis d'acord avec alabo, mieux faire le choose un fois mais bien, que 2 et mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahakapuk
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 37
Ville/Département : 16
ma moto: : Yamaha Ty 50 de 1975
Suzuki SV650 de 2010
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Ven 6 Mar 2015 - 19:56

Merci à tous pour vos réponses. Ce forum est décidément super vivant !  salut

Stephan Ar CG a écrit:
Le sintofer est en effet très efficace, lais il faut bien l'appliquer sur des surfaces hyper propres sinon, c'est mort : il va se décoller petit à petit laissant rentrer l'humidité... salut!

Je pensais poncer à mort et découper à la meuleuse (ou à la scie à métaux, courage...) pour effectivement mettre le métal le plus à nu possible avant une réelle intervention. Pour le moment, comme je l'utilise tout le temps, j'ai mis du rustol après avoir enlevé tout ce qui était "feuillu".

scorpion a écrit:
pour la rouille je te conseille un peu de sablage si possible pour savoir jusqua ou va la rouille, et apres un bonne planche soude,  ou si tu ne peux pas, un planche de metal avec de la colle

Le sablage c'est cuit. Je n'ai pas du tout le matos et la place pour ce genre de chantier. J'aimerai (en fait non, j'adorerai) avoir tout ca mais là, ca va etre à coup d'huile de coude... Le coup de la planche de métal ajoutée avec de la colle, j'ai un peu peur que ca fasse un squat à eau entre les deux toles et que ca rouille et donc agrandisse encore plus le trou. Les 4L de ce côté, c'est quand meme super fragile (pour ne pas dire de la daube  nuts )

le basque a écrit:
Je reprends le fil de la discussion car je rentre de L étranger. ..
Bon le but principal est d enrayer l oxydation. Tu peux utiliser le frameto ou tout autre produit pourvu qu elle soit stoppée. ....
Su mon VW un longeron était percé en même temps que le plancher.j ai bien passé du goudron chaud pour qu il enrobe l intérieur du longeron et plus tard j ai balancé de la mousse expansive pour remplir le trou. decoupe de ce qui dépasse et résine de polyester pour affiner.
Pour le plancher et après stop de la rouille , j ai riveté une tôle puis fait du polyester dessus.un coup de peinture .pour le dessous un blaksonage en règle.
Ce véhicule à tenu 21 ans

Ce n'est pas le longeron qu'on voit mais une barre de renfort faite pour supporter le chargement sur le plancher de coffre. Cette voiture ne portera plus jamais rien d'extraordinaire donc je me suis contentée d'un bon coup de rustol aussi. Après la mousse expensive, je ne peux que te déconseiller d'en faire usage à l'avenir. C'est ce qu'on fait nos chers concepteurs renault sur les dernières 4L et meme si au début c'était top, ca c'est vite transformé en cauchemar. Les dernières 4L on le chassis qui pourri beaucoup plus facilement que les premières : ca garde bien l'humidité. Ceux qui retape des 4L de fond en comble commencent généralement par virer tout ce bordel.

Rivetage de tole, pour le coup, c'est un peu pareil : j'ai peur que l'eau s'infiltre entre les 2 toles et ne fasse pire que mieux à la longue.

alabo a écrit:
moi perso pour des réparation de rouille sur les voitures je découpe proprement la partie oxydée et je fabrique dans de le tôle (d'épaisseur similaire) une pièce soit bord à bord ou un peu plus large (en fonction de comme ça se présente ) et je soude à la semi automatique(MIG) la nouvelle pièce , un bon coup de disqueuse sur les soudures  , puis antirouille , couleur puis "blaksonage" (mais jute un peu ou comme à l'origine si il y a moyen )

si c'est un véhicule que tu compte garder , fais y une réparation dans les règles de l'art
ma grande formule  Very Happy  Very Happy
"les conseilleurs ne sont pas les payeurs et tu fais comme tu le sent "

C'est dans l'idéal ce que j'aimerai faire mais... Je suis nulle en soudure (mais grave) et je n'ai pas le matos. Et en plus il faudrait désolidariser la coque du chassis (je pense pas qu'on puisse souder en étant posé dans le coffre, c'est un coup à mourir électrocuté ca non ? J'y connais rien à ce truc mais l’électrocution ca me tente moyen ^^) et donc ca, si un jour je peux le faire, ca sera pas pour tout de suite !
Il faut que j'apprenne à souder, que j'achete un poste à souder, et surtout que j'arrete d'avoir besoin du coffre de cette voiture au quotidien !

MAK a écrit:


Bonjour,
- Utiliser seulement en finition sur les pièces de structure , mais pas en remplacement d'une pièce métallique de renfort, sinon même punition : manque d'adhérence à cause de la flexion/torsion.

J'ai eu la même 4L il y a très longtemps, je la regrette aujourd'hui, surtout à cause du fait que depuis beaucoup d'eau a coulé sous les ponts... Sad Very Happy
Ah bah ca va jamais tenir alors. C'est pas une pièce de renfort mais ca bouge pas mal quand meme tout ce bordel.  paspossible

alabo a écrit:
si c'est un véhicule que tu compte garder , fais y une réparation dans les règles de l'art

Oui je compte la garder. Ca fait trop longtemps que j'en reve.  vvv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahakapuk
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 37
Ville/Département : 16
ma moto: : Yamaha Ty 50 de 1975
Suzuki SV650 de 2010
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Ven 6 Mar 2015 - 19:56

Merci à tous pour vos réponses. Ce forum est décidément super vivant !  salut

Stephan Ar CG a écrit:
Le sintofer est en effet très efficace, lais il faut bien l'appliquer sur des surfaces hyper propres sinon, c'est mort : il va se décoller petit à petit laissant rentrer l'humidité... salut!

Je pensais poncer à mort et découper à la meuleuse (ou à la scie à métaux, courage...) pour effectivement mettre le métal le plus à nu possible avant une réelle intervention. Pour le moment, comme je l'utilise tout le temps, j'ai mis du rustol après avoir enlevé tout ce qui était "feuillu".

scorpion a écrit:
pour la rouille je te conseille un peu de sablage si possible pour savoir jusqua ou va la rouille, et apres un bonne planche soude,  ou si tu ne peux pas, un planche de metal avec de la colle

Le sablage c'est cuit. Je n'ai pas du tout le matos et la place pour ce genre de chantier. J'aimerai (en fait non, j'adorerai) avoir tout ca mais là, ca va etre à coup d'huile de coude... Le coup de la planche de métal ajoutée avec de la colle, j'ai un peu peur que ca fasse un squat à eau entre les deux toles et que ca rouille et donc agrandisse encore plus le trou. Les 4L de ce côté, c'est quand meme super fragile (pour ne pas dire de la daube  nuts )

le basque a écrit:
Je reprends le fil de la discussion car je rentre de L étranger. ..
Bon le but principal est d enrayer l oxydation. Tu peux utiliser le frameto ou tout autre produit pourvu qu elle soit stoppée. ....
Su mon VW un longeron était percé en même temps que le plancher.j ai bien passé du goudron chaud pour qu il enrobe l intérieur du longeron et plus tard j ai balancé de la mousse expansive pour remplir le trou. decoupe de ce qui dépasse et résine de polyester pour affiner.
Pour le plancher et après stop de la rouille , j ai riveté une tôle puis fait du polyester dessus.un coup de peinture .pour le dessous un blaksonage en règle.
Ce véhicule à tenu 21 ans

Ce n'est pas le longeron qu'on voit mais une barre de renfort faite pour supporter le chargement sur le plancher de coffre. Cette voiture ne portera plus jamais rien d'extraordinaire donc je me suis contentée d'un bon coup de rustol aussi. Après la mousse expensive, je ne peux que te déconseiller d'en faire usage à l'avenir. C'est ce qu'on fait nos chers concepteurs renault sur les dernières 4L et meme si au début c'était top, ca c'est vite transformé en cauchemar. Les dernières 4L on le chassis qui pourri beaucoup plus facilement que les premières : ca garde bien l'humidité. Ceux qui retape des 4L de fond en comble commencent généralement par virer tout ce bordel.

Rivetage de tole, pour le coup, c'est un peu pareil : j'ai peur que l'eau s'infiltre entre les 2 toles et ne fasse pire que mieux à la longue.

alabo a écrit:
moi perso pour des réparation de rouille sur les voitures je découpe proprement la partie oxydée et je fabrique dans de le tôle (d'épaisseur similaire) une pièce soit bord à bord ou un peu plus large (en fonction de comme ça se présente ) et je soude à la semi automatique(MIG) la nouvelle pièce , un bon coup de disqueuse sur les soudures  , puis antirouille , couleur puis "blaksonage" (mais jute un peu ou comme à l'origine si il y a moyen )

si c'est un véhicule que tu compte garder , fais y une réparation dans les règles de l'art
ma grande formule  Very Happy  Very Happy
"les conseilleurs ne sont pas les payeurs et tu fais comme tu le sent "

C'est dans l'idéal ce que j'aimerai faire mais... Je suis nulle en soudure (mais grave) et je n'ai pas le matos. Et en plus il faudrait désolidariser la coque du chassis (je pense pas qu'on puisse souder en étant posé dans le coffre, c'est un coup à mourir électrocuté ca non ? J'y connais rien à ce truc mais l’électrocution ca me tente moyen ^^) et donc ca, si un jour je peux le faire, ca sera pas pour tout de suite !
Il faut que j'apprenne à souder, que j'achete un poste à souder, et surtout que j'arrete d'avoir besoin du coffre de cette voiture au quotidien !

MAK a écrit:


Bonjour,
- Utiliser seulement en finition sur les pièces de structure , mais pas en remplacement d'une pièce métallique de renfort, sinon même punition : manque d'adhérence à cause de la flexion/torsion.

J'ai eu la même 4L il y a très longtemps, je la regrette aujourd'hui, surtout à cause du fait que depuis beaucoup d'eau a coulé sous les ponts... Sad Very Happy
Ah bah ca va jamais tenir alors. C'est pas une pièce de renfort mais ca bouge pas mal quand meme tout ce bordel.  paspossible

alabo a écrit:
si c'est un véhicule que tu compte garder , fais y une réparation dans les règles de l'art

Oui je compte la garder. Ca fait trop longtemps que j'en reve.  vvv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahakapuk
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 37
Ville/Département : 16
ma moto: : Yamaha Ty 50 de 1975
Suzuki SV650 de 2010
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Ven 6 Mar 2015 - 20:18

Merci à tous pour vos réponses. Ce forum est décidément super vivant !  salut

Stephan Ar CG a écrit:
Le sintofer est en effet très efficace, lais il faut bien l'appliquer sur des surfaces hyper propres sinon, c'est mort : il va se décoller petit à petit laissant rentrer l'humidité... salut!

Je pensais poncer à mort et découper à la meuleuse (ou à la scie à métaux, courage...) pour effectivement mettre le métal le plus à nu possible avant une réelle intervention. Pour le moment, comme je l'utilise tout le temps, j'ai mis du rustol après avoir enlevé tout ce qui était "feuillu".

scorpion a écrit:
pour la rouille je te conseille un peu de sablage si possible pour savoir jusqua ou va la rouille, et apres un bonne planche soude,  ou si tu ne peux pas, un planche de metal avec de la colle

Le sablage c'est cuit. Je n'ai pas du tout le matos et la place pour ce genre de chantier. J'aimerai (en fait non, j'adorerai) avoir tout ca mais là, ca va etre à coup d'huile de coude... Le coup de la planche de métal ajoutée avec de la colle, j'ai un peu peur que ca fasse un squat à eau entre les deux toles et que ca rouille et donc agrandisse encore plus le trou. Les 4L de ce côté, c'est quand meme super fragile (pour ne pas dire de la daube  nuts )

le basque a écrit:
Je reprends le fil de la discussion car je rentre de L étranger. ..
Bon le but principal est d enrayer l oxydation. Tu peux utiliser le frameto ou tout autre produit pourvu qu elle soit stoppée. ....
Su mon VW un longeron était percé en même temps que le plancher.j ai bien passé du goudron chaud pour qu il enrobe l intérieur du longeron et plus tard j ai balancé de la mousse expansive pour remplir le trou. decoupe de ce qui dépasse et résine de polyester pour affiner.
Pour le plancher et après stop de la rouille , j ai riveté une tôle puis fait du polyester dessus.un coup de peinture .pour le dessous un blaksonage en règle.
Ce véhicule à tenu 21 ans

Ce n'est pas le longeron qu'on voit mais une barre de renfort faite pour supporter le chargement sur le plancher de coffre. Cette voiture ne portera plus jamais rien d'extraordinaire donc je me suis contentée d'un bon coup de rustol aussi. Après la mousse expensive, je ne peux que te déconseiller d'en faire usage à l'avenir. C'est ce qu'on fait nos chers concepteurs renault sur les dernières 4L et meme si au début c'était top, ca c'est vite transformé en cauchemar. Les dernières 4L on le chassis qui pourri beaucoup plus facilement que les premières : ca garde bien l'humidité. Ceux qui retape des 4L de fond en comble commencent généralement par virer tout ce bordel.

Rivetage de tole, pour le coup, c'est un peu pareil : j'ai peur que l'eau s'infiltre entre les 2 toles et ne fasse pire que mieux à la longue.

alabo a écrit:
moi perso pour des réparation de rouille sur les voitures je découpe proprement la partie oxydée et je fabrique dans de le tôle (d'épaisseur similaire) une pièce soit bord à bord ou un peu plus large (en fonction de comme ça se présente ) et je soude à la semi automatique(MIG) la nouvelle pièce , un bon coup de disqueuse sur les soudures  , puis antirouille , couleur puis "blaksonage" (mais jute un peu ou comme à l'origine si il y a moyen )

si c'est un véhicule que tu compte garder , fais y une réparation dans les règles de l'art
ma grande formule  Very Happy  Very Happy
"les conseilleurs ne sont pas les payeurs et tu fais comme tu le sent "

C'est dans l'idéal ce que j'aimerai faire mais... Je suis nulle en soudure (mais grave) et je n'ai pas le matos. Et en plus il faudrait désolidariser la coque du chassis (je pense pas qu'on puisse souder en étant posé dans le coffre, c'est un coup à mourir électrocuté ca non ? J'y connais rien à ce truc mais l’électrocution ca me tente moyen ^^) et donc ca, si un jour je peux le faire, ca sera pas pour tout de suite !
Il faut que j'apprenne à souder, que j'achete un poste à souder, et surtout que j'arrete d'avoir besoin du coffre de cette voiture au quotidien !

MAK a écrit:


Bonjour,
- Utiliser seulement en finition sur les pièces de structure , mais pas en remplacement d'une pièce métallique de renfort, sinon même punition : manque d'adhérence à cause de la flexion/torsion.

J'ai eu la même 4L il y a très longtemps, je la regrette aujourd'hui, surtout à cause du fait que depuis beaucoup d'eau a coulé sous les ponts... Sad Very Happy
Ah bah ca va jamais tenir alors. C'est pas une pièce de renfort mais ca bouge pas mal quand meme tout ce bordel.  paspossible
scorpion a écrit:

alabo a écrit:
si c'est un véhicule que tu compte garder , fais y une réparation dans les règles de l'art

Oui je compte la garder. Ca fait trop longtemps que j'en reve.  vvv

je suis d'acord avec alabo, mieux faire le choose un fois mais bien, que 2 et mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahakapuk
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 37
Ville/Département : 16
ma moto: : Yamaha Ty 50 de 1975
Suzuki SV650 de 2010
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Ven 6 Mar 2015 - 20:19

Oups désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alabo
expert Pro
avatar

Masculin Nombre de messages : 1227
Age : 58
Ville/Département : Leignon (CINEY Belgique)
ma moto: : Bmw 100RT 1980 ; CD50Honda1970 ;Honda C310S/1964 ;Suzuki A50/1970; Cub 50 1966 ;Dax 1970 ; Vespa 50, 125, 150, 180, 200 de1960 à 1980 ......
Date d'inscription : 22/10/2011

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Ven 6 Mar 2015 - 20:23

pour ce qui est des soudures normalement tu ne risque pas "l'électrocution" Very Happy , les postes à soudé travaille en basse tension (mais beaucoup d'ampères) donc de se coté la théoriquement aucun problème

et tu n'es pas obliger d'acheter un poste à souder , fais toi aider par une personne qui en à un (et qui sait très bien s'en servir de préférence ) car entre posséder un poste à souder et faire de bonnes de solides et belles soudure , n'est pas donné à tout le monde , surtout sur de la tôlerie d'une voiture

et que ça toi qui soude ou un soudeur habitué il te faudra IMPERATIVEMENT prévoir un ou deux grand seau remplis d'eau pour le cas ou tu aurais un début d'incendie (et si tu avais le feu !! ne pas hésiter Flacht le seau d'eau complet sur le feu ou c'est la voiture qui brule et peut être même toute ta maison!!!! , il faut faire très attention !!!! j'ai déjà été plus que serré letonne letonne letonne )

quand tu serras décidé à faire un tel travail trouve d'abord le "soudeur" , tu lui montres le travail et tu lui proposes de faire les découpes et les pièces de remplacement , ça va l'avancer énormément  (demande lui aussi de quel manière tu devras lui préparer les tôles , soudure bord à bord ou redoublement et si c'est le cas de combien tu dois faire redoubler )

une petite chose !!! une tôle bien préparés et le "trou" ou elle va se placer bien découper , et le tout bien ajusté et 90% du travail de soudure

une soudure bien préparée est un gage de réussite d'un bon travail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahakapuk
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 37
Ville/Département : 16
ma moto: : Yamaha Ty 50 de 1975
Suzuki SV650 de 2010
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Ven 6 Mar 2015 - 21:01

Ah mais ca c'est pareil, je ne sais pas faire, je n'ai jamais fait ! crazy
Dans mon entourage, hélas pour moi, je suis celle à qui on demande des conseils, pas celles qui en prend. Du coup, mis à part mon pote qui a soudé pour moi la petite attache de selle pour la ty, je ne connais absolument personne ! Je n'ai donc personne pour me conseiller sur place ou pour me montrer comment on procède.
La théorie ca va :
-on coupe
-on crée la plaque qui va bien
-on soude
-on meule
-on traite anti-rouille
-on peint

Mais en pratique, mes connaissances s'arretent à
-on coupe

:laught:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alabo
expert Pro
avatar

Masculin Nombre de messages : 1227
Age : 58
Ville/Département : Leignon (CINEY Belgique)
ma moto: : Bmw 100RT 1980 ; CD50Honda1970 ;Honda C310S/1964 ;Suzuki A50/1970; Cub 50 1966 ;Dax 1970 ; Vespa 50, 125, 150, 180, 200 de1960 à 1980 ......
Date d'inscription : 22/10/2011

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Ven 6 Mar 2015 - 21:12

nahakapuk a écrit:
Ah mais ca c'est pareil, je ne sais pas faire, je n'ai jamais fait ! crazy
Dans mon entourage, hélas pour moi, je suis celle à qui on demande des conseils, pas celles qui en prend. Du coup, mis à part mon pote qui a soudé pour moi la petite attache de selle pour la ty, je ne connais absolument personne ! Je n'ai donc personne pour me conseiller sur place ou pour me montrer comment on procède.
La théorie ca va :
-on coupe
-on crée la plaque qui va bien
-on soude
-on meule
-on traite anti-rouille
-on peint

Mais en pratique, mes connaissances s'arretent à
-on coupe

:laught:

si tu en parle un peu autour de toi , tu verras , tu finiras par trouver "l'homme" de la situation

si tu sais déjà coupé , ce n'est déjà pas mal , pour faire la "tôle " , c'est couper aussi Very Happy

mais Blague à part si tu t'y intéresses vraiment je peux t'assuré que tes connaissances vont "s'agrandir" et ce qui te parait pour l'instant compliqué va devenir beaucoup plus simple (il suffit de le vouloir ) et si ce n'est pas dans un avenir très très proche que tu dois penser à faire ce travail tu as le temps de voir et de te renseigner

maintenant deux choses "qui cherche trouve et c'est en forgeant qu'on devient forgeron "

bonne recherche et bon futur travail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahakapuk
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 37
Ville/Département : 16
ma moto: : Yamaha Ty 50 de 1975
Suzuki SV650 de 2010
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Ven 6 Mar 2015 - 22:04

J'espère que tu as raison !
Samedi prochain, je vais dans un garage associatif pour changer et régler mon allumage. Comme ca, je suis sure de na pas faire de bétise. Peut etre que je rencontrerai des gens cool qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alabo
expert Pro
avatar

Masculin Nombre de messages : 1227
Age : 58
Ville/Département : Leignon (CINEY Belgique)
ma moto: : Bmw 100RT 1980 ; CD50Honda1970 ;Honda C310S/1964 ;Suzuki A50/1970; Cub 50 1966 ;Dax 1970 ; Vespa 50, 125, 150, 180, 200 de1960 à 1980 ......
Date d'inscription : 22/10/2011

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Ven 6 Mar 2015 - 22:13

nahakapuk a écrit:
J'espère que tu as raison !
Samedi prochain, je vais dans un garage associatif pour changer et régler mon allumage. Comme ca, je suis sure de na pas faire de bétise. Peut etre que je rencontrerai des gens cool qui sait ?

te bien voila qu'elle est bonne l'idée vvv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papi max
Expert
Expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 984
Age : 70
Ville/Département : Léguevin 31
ma moto: : Suzuki GS 500 E de 1993
Date d'inscription : 21/04/2013

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Ven 6 Mar 2015 - 22:52

Si je peux me permettre d'entrer par la petite porte???? je voulais vous dire que lorsqu'on se sert d'un appareil électrique (dans ce cas le poste a souder) on n'emploie surtout pas d'eau pour éteindre un début d'incendie car là oui il y a risque d'électrocution) à moins de déporter le poste a souder (qui lui est alimenté en 220v) à au moins une dizaine de mètres de l'endroit ou l'on soude, prévoir un extincteur à poudre.
Max.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alabo
expert Pro
avatar

Masculin Nombre de messages : 1227
Age : 58
Ville/Département : Leignon (CINEY Belgique)
ma moto: : Bmw 100RT 1980 ; CD50Honda1970 ;Honda C310S/1964 ;Suzuki A50/1970; Cub 50 1966 ;Dax 1970 ; Vespa 50, 125, 150, 180, 200 de1960 à 1980 ......
Date d'inscription : 22/10/2011

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Ven 6 Mar 2015 - 23:37

Papi max a écrit:
Si je peux me permettre d'entrer par la petite porte???? je voulais vous dire que lorsqu'on se sert d'un appareil électrique (dans ce cas le poste a souder) on n'emploie surtout pas d'eau pour éteindre un début d'incendie car là oui il y a risque d'électrocution) à moins de déporter le poste a souder (qui lui est alimenté en 220v) à au moins une dizaine de mètres de l'endroit ou l'on soude, prévoir un extincteur à poudre.
Max.

tu as raison de le faire remarquer , mais en générale je ne mes pas le poste à souder dans la voiture , je ne dit pas qu'il est à dix mètres , mais il n'est généralement pas juste à coté du véhicule et de plus si je dois jeter un seau d'eau ce n'est pas sur le poste à souder Very Happy mais bien sur la base des flammes qui apparaissent paspossible paspossible

et important aussi , tu m'y fais penser Very Happy , j'avais oublié de le signaler TOUJOURS DÉCONNECTER LA BATTERIE DU VÉHICULE AVENT DE SOUDER DESSUS (sauf si s'est au chalumeau c'est moins important , mais recommandé quand même ) pour ne pas griller les circuit électronique(sur les plus récente ) ou l'alternateur sur toutes les autres vvv

l'extincteur à poudre c'est bien aussi , mais il faut en avoir un ou un gros assez et ça fout un bordel pas possible , (l'eau elle sèche toute seul )

perso , J'ai les trois genres , à poudre , à mousse , et CO2 mais je place toujours un grand seau d'eau à coté de moi (il y en a en générale toujours un dans mon atelier ou je travail ( si tu fais attention sur les photos de mes poste on l’aperçoit surement ) , je m'en sers souvent pour refroidir des trucs ou si je m'ébouillante les doigts (ce qui arrive de temps en temps ) pour plonger la main dedans pour couper net la brûlure!!! paspossible Koi

je possède aussi une lance à incendie sur un enrouleur avec 30m de tuyau , elle n'est pas encore montée , je viens de la recevoir , ça serra fait pour cet été (le tuyau d'arrivée est placé , mais pas encore raccordé , ça va faire partie de mes travaux de cette année dans ma maison )

d'ordre général , je suis assez prudent quand je fais quelque chose pour essayer d'éviter les accidents "bêtes"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahakapuk
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 37
Ville/Département : 16
ma moto: : Yamaha Ty 50 de 1975
Suzuki SV650 de 2010
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Sam 7 Mar 2015 - 0:26

Merci a papimax d'avoir poussé la porte, je n'aurai pas pensé au coup de la flotte et de l'électricité !

Pour le coup de la batterie, j'étais au "courant" (mon dieu la jeu de mots de merde il est temps d'aller se coucher crazy ). Mais donc dans l'idée, on peu souder en étant accroupi dans la bagnole sans crever dans d'atroces souffrances ? Ca pour le coup, j'aurai pas cru.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le basque
Big chef pilier
Big chef pilier
avatar

Masculin Nombre de messages : 4233
Age : 60
Ville/Département : LAUJUZAN ( trou du cul du Gers)
ma moto: : quad HYTRACK 510 4/4
MOTOB2CANE AV 34 de 1954
Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Sam 7 Mar 2015 - 7:34

alabo a écrit:
moi perso pour des réparation de rouille sur les voitures je découpe proprement la partie oxydée et je fabrique dans de le tôle (d'épaisseur similaire) une pièce soit bord à bord ou un peu plus large (en fonction de comme ça se présente ) et je soude à la semi automatique(MIG) la nouvelle pièce , un bon coup de disqueuse sur les soudures  , puis antirouille , couleur puis "blaksonage" (mais jute un peu ou comme à l'origine si il y a moyen )

chez nous en Belgique , il ne rigole pas avec la sécurité au contrôle technique (mine en France)  et sont très difficile pour les réparation de châssis et soudure en générale !!! (pas de rivets , pas de soudure à la brasure....) et de plus si deux trous sur un bas de caisse , on dois remplacer tout le bas de caisse  , on ne peut pas y mettre plusieurs "pièces" successives (une seule toléré!!!)

si c'est un véhicule que tu compte garder , fais y une réparation dans les règles de l'art

ma grande formule  Very Happy  Very Happy

"les conseilleurs ne sont pas les payeurs et tu fais comme tu le sent "


Houla çà c est pour moi...
Ce que j ai dit sur le fait de rattraper le longeron je l ai testé sur mon véhicule VW bus diesel 5376 NE 40 . J ai fait sauté la " dentelle " de tôle et nettoyé à la meule use d angle .produit antirouille injecté DANS le trou du longeron. Mousse expansive et découpe de ce qui dépasse. Polyester par dessus .ponçage .blaksonage et peinture.
Cela a tenu 21 ans et aux différents CT rien n à été détecté. ....
Maintenant si vous voulez faire autrement ...pas de problème mais mon truc n est pas du pipeau !!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alabo
expert Pro
avatar

Masculin Nombre de messages : 1227
Age : 58
Ville/Département : Leignon (CINEY Belgique)
ma moto: : Bmw 100RT 1980 ; CD50Honda1970 ;Honda C310S/1964 ;Suzuki A50/1970; Cub 50 1966 ;Dax 1970 ; Vespa 50, 125, 150, 180, 200 de1960 à 1980 ......
Date d'inscription : 22/10/2011

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Sam 7 Mar 2015 - 20:09

le basque a écrit:
alabo a écrit:
moi perso pour des réparation de rouille sur les voitures je découpe proprement la partie oxydée et je fabrique dans de le tôle (d'épaisseur similaire) une pièce soit bord à bord ou un peu plus large (en fonction de comme ça se présente ) et je soude à la semi automatique(MIG) la nouvelle pièce , un bon coup de disqueuse sur les soudures  , puis antirouille , couleur puis "blaksonage" (mais jute un peu ou comme à l'origine si il y a moyen )

chez nous en Belgique , il ne rigole pas avec la sécurité au contrôle technique (mine en France)  et sont très difficile pour les réparation de châssis et soudure en générale !!! (pas de rivets , pas de soudure à la brasure....) et de plus si deux trous sur un bas de caisse , on dois remplacer tout le bas de caisse  , on ne peut pas y mettre plusieurs "pièces" successives (une seule toléré!!!)

si c'est un véhicule que tu compte garder , fais y une réparation dans les règles de l'art

ma grande formule  Very Happy  Very Happy

"les conseilleurs ne sont pas les payeurs et tu fais comme tu le sent "


Houla çà c est pour moi...
Ce que j ai dit sur le fait de rattraper  le longeron je l ai testé sur mon véhicule VW bus diesel 5376 NE 40 . J ai fait sauté la " dentelle " de tôle et nettoyé à la meule use d angle .produit antirouille injecté DANS le trou du longeron. Mousse expansive et découpe de ce qui dépasse. Polyester par dessus .ponçage .blaksonage et peinture.
Cela a tenu 21 ans et aux différents CT rien n à été détecté. ....
Maintenant si vous voulez faire autrement ...pas de problème mais mon truc n est pas du pipeau !!

je ne t'ai pas "visé " directement mais disons même si ça a tenu des années et qu'au différents CT il n'ont rien vu ,ce n'est pas une réparation dans les règle de l'art et en cas d'accident grave (si il y avait des morts très influant ) ils vont passer le véhicule au peigne fin (du moins ce qui en reste ) et même si cette réparation n'avait rien à voir avec les causes de l'accident , il vont tout mettre sur ça et chercher l'auteur de la dite réparation et alors celui qui l'a faite est plus que mal "engagé " surtout maintenant (il y a 20 ou 30ans , il n'y aurait même pas pensé ), il faut un "cochon payeur" pour tout maintenant letonne letonne

ceci dit , chacun fait comme il le sent ,quand je donne un conseil , j'essaie d'en donner un bon je ne dis pas que le tien est mauvais , juste que de nos jours ça devient "risqué " malheureusement
c'est pour ça , toujours ma grande formule " les conseilleurs ne sont pas les payeur " quand je fais une réparation qui n'est pas sur un truc qui ne m'appartient pas , je ne prends plus aucun de risque , j'ai été serré une fois !!!! même que la réparation était faite dans les règles , mais la personne à essayer de me faire porter le chapeau (un malhonnête: letonne : )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabien T
Chef pilier du forum
Chef pilier du  forum


Masculin Nombre de messages : 2366
Age : 55
Ville/Département : Montreuil 93
ma moto: : MZ 125 TS 1980
Date d'inscription : 28/02/2010

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Sam 7 Mar 2015 - 20:29

du bon sens...le trou n'est peut être pas sur une partie vitale tel longeron ou fixation d'amortisseur, si ce n'est qu'un trou dans le plancher ou aux passages de roues faut pas se biler...juste se dire que ça vaut le coup de vérifier le reste, mais elle sort d'un contrôle technique cette voiture si non pas de transaction ou d'immatriculation possible...donc ça doit aller. Mais je pense qu'ici nous sommes tous d'accord que ce soit en monocycle, deux roues, tricycle, patins à multiroulettes ou véhicule à chenille...la sécurité avant tout...donc dans le doute on demande l'avis d'un expert...et on reste dans les clous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahakapuk
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 37
Ville/Département : 16
ma moto: : Yamaha Ty 50 de 1975
Suzuki SV650 de 2010
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Dim 8 Mar 2015 - 19:07

alabo a écrit:


je ne t'ai pas "visé " directement mais disons même si ça a tenu des années et qu'au différents  CT il n'ont rien vu ,ce n'est pas une réparation dans les règle de l'art  et en cas d'accident grave (si il y avait des morts très influant ) ils vont passer le véhicule au peigne fin (du moins ce qui en reste ) et même si cette réparation n'avait rien à voir avec les causes de l'accident , il vont tout mettre sur ça et chercher l'auteur de la dite réparation   et alors celui qui l'a faite est plus que mal "engagé " surtout maintenant (il y a 20 ou 30ans , il n'y aurait même pas pensé  ), il faut un "cochon payeur" pour tout maintenant letonne letonne

Alors... Le CT c'est bien mais ca ne fait pas tout ! Justement car certaines choses ne peuvent pas se voir. J'ai vu des choses passer car il était marqué controle impossible (ca ne marche pas avec la pollution, faut changer l'échappement). Controle impossible ca peut etre du a une partie blaxonnée ou pleine d'anti gravillon, impossible de dire si la structure est rouillée à cet endroit.
Après, imaginer qu'en cas d'accident ils aillent fouiller apres de la choucroute ou de la mousse expansée, j'ai des doutes. D'abord parce que la choucroute est utilisée aujourd'hui en carrosserie, ensuite parce que la mousse expansée a été mise d'origine sur certains véhicules (dont la 4L... Enfer et damnation)
Et enfin car ils ne cherchent jamais bien bien loin. Ils vont regarder les circonstances de l'accident et les causes qui ont expliqué ce dernier. Si effectivement la voiture s'est divisée en deux bon... Mais si c'est parce qu'un trouduc (désolée mais étant victime de ca, ces gens sont des trouduc) te coupe la priorité, ils n'iront pas chercher du côté d'une réparation foireuse, tout simplement parce qu'elle n'a rien a voir avec ce que l'autre t'as fait comme crasse.

fabien T a écrit:
du bon sens...le trou n'est peut être pas sur une partie vitale tel longeron ou fixation d'amortisseur, si ce n'est qu'un trou dans le plancher ou aux passages de roues faut pas se biler...juste se dire que ça vaut le coup de vérifier le reste, mais elle sort d'un contrôle technique cette voiture si non pas de transaction ou d'immatriculation possible...donc ça doit aller. Mais je pense qu'ici nous sommes tous d'accord que ce soit en monocycle, deux roues, tricycle, patins à multiroulettes ou véhicule à chenille...la sécurité avant tout...donc dans le doute on demande l'avis d'un expert...et on reste dans les clous...

Oui elle sort du CT mais je me méfie quand meme : le CT ne voit pas tout !
La barre qui est attaquée en dessous du plancher, c'est juste le renfort pour pouvoir mettre des trucs lourds dans le coffre. Il faut que je fasse attention quand je charge la bete autrement dit. Mais elle en verra moins avec moi que lorsqu'elle était fraiche et jeune.


Quand je n'aurai plus besoin d'elle tous les jours, je m'occuperai de bien regarder de partout ce qui cloche (décaissage et compagnie). Pour le moment, je ne camoufle rien je laisse tel quel avec de l'antirouille quand meme. J'ai de quoi m'amuser avec ma TY !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabien T
Chef pilier du forum
Chef pilier du  forum


Masculin Nombre de messages : 2366
Age : 55
Ville/Département : Montreuil 93
ma moto: : MZ 125 TS 1980
Date d'inscription : 28/02/2010

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Dim 8 Mar 2015 - 19:47

si c'est juste un renfort la choucroute fera l'affaire après stoppage de la rouille, il te suffira de mettre une planche par dessus pour répartir les charges quand tu auras besoin de la charger avec du lourd.. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahakapuk
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 37
Ville/Département : 16
ma moto: : Yamaha Ty 50 de 1975
Suzuki SV650 de 2010
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Lun 9 Mar 2015 - 18:59

Choucroute sur le plancher un de ces 4 : ca sera la solution provisoire. Ca m'évitera de perdre des petites pièces (typiquement des suspentes pour créer un plafond en placo dans notre nouvelle maison paspossible ) à l'avenir.
Pour le moment je fais rien, je roule jusqu'à la décheterie et roiroimerlin avec la banane. :laught:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le basque
Big chef pilier
Big chef pilier
avatar

Masculin Nombre de messages : 4233
Age : 60
Ville/Département : LAUJUZAN ( trou du cul du Gers)
ma moto: : quad HYTRACK 510 4/4
MOTOB2CANE AV 34 de 1954
Date d'inscription : 04/11/2012

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Lun 9 Mar 2015 - 21:01

...et moi je ne donnerai plus mon avis . salut!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahakapuk
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 37
Ville/Département : 16
ma moto: : Yamaha Ty 50 de 1975
Suzuki SV650 de 2010
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Lun 9 Mar 2015 - 22:31

Bah pourquoi enfin ?!
Ce n'est pas parce que je ne les suit pas tous que je suis la science infuse ! Je reste à l'écoute de tout quoi qu'il en soit Smile
Le coup du cadre traité, de la casserole et compagnie c'est grace à toi ! Faut pas prendre la mouche si je préfère faire un turc provisoire avant de faire bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahakapuk
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 37
Ville/Département : 16
ma moto: : Yamaha Ty 50 de 1975
Suzuki SV650 de 2010
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Lun 9 Mar 2015 - 22:35

J'aurai bien fait un edit mais je n'ai pas trouvé la touche...
Si j'ai opté pour la choucroute, c'est juste parce que le carrossier que je vois régulièrement me l'a conseillé : il connait la bagnole et mon profil. Donc en plus de son métier et du coup de son savoir, il adapte au mieux ce qui correspond à mon profil. Vous pouvez pas pondre ce dont je suis capable et contrairement à lui, vous n'avez pas la bagnole devant votre nez. Et ca, personne ne peut vous le reprocher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alabo
expert Pro
avatar

Masculin Nombre de messages : 1227
Age : 58
Ville/Département : Leignon (CINEY Belgique)
ma moto: : Bmw 100RT 1980 ; CD50Honda1970 ;Honda C310S/1964 ;Suzuki A50/1970; Cub 50 1966 ;Dax 1970 ; Vespa 50, 125, 150, 180, 200 de1960 à 1980 ......
Date d'inscription : 22/10/2011

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Lun 9 Mar 2015 - 22:39

nahakapuk a écrit:
Bah pourquoi enfin ?!
Ce n'est pas parce que je ne les suit pas tous que je suis la science infuse ! Je reste à l'écoute de tout quoi qu'il en soit Smile
Le coup du cadre traité, de la casserole et compagnie c'est grace à toi ! Faut pas prendre la mouche si je préfère faire un turc provisoire avant de faire bien Smile

moi je dis toujours "les conseilleurs ne sont pas les payeurs et chacun fait comme il le sent" et suivant ses finances , le temps et l'importance qu'on y accorde et ses compétences scratch

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nahakapuk
Expert
Expert
avatar

Féminin Nombre de messages : 444
Age : 37
Ville/Département : 16
ma moto: : Yamaha Ty 50 de 1975
Suzuki SV650 de 2010
Date d'inscription : 14/07/2013

MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   Lun 9 Mar 2015 - 23:32

Oui oui !
Mais juste Le basque m'a tellement aidée que je n'aimerai pas qu'il se trouve lésé d'une facon ou d'une autre pour un truc à la con comme ca. Ca ne serait pas juste. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yamaha TY50 de 1975, restauration   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yamaha TY50 de 1975, restauration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 30 sur 33Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32, 33  Suivant
 Sujets similaires
-
» Yamaha TY50 de 1975, restauration
» Restauration Yamaha 250 Ty 1975
» YAMAHA 125 RS 1976!!??à sauver!
» yamaha tl 433 1975
» yamaha 400 dt 1975

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de la moto ancienne (et du 50!) :: Trucs et astuces :: RESTAURATION-
Sauter vers: